• La lamproie 

    De la pêche à l'assiette.

    Agrandir l'image et mettre le son.

     


    5 commentaires
  • Fèves au cumin

    Ingrédients
     
    200 g fèves vertes surgelées
    ou fèves séchées (marron)
    sel poivre
    1 cc de cumin
    1/2 citron
     
    Préparation
     
    Pour les fèves séchées, les mettre a tremper dans de l`eau froide depuis la veille.
    Ensuite, percer au niveau de l`onglet noir qui se trouve au dessus de chaque fève (attention aux doigts !), et retirer ceux qui sont très dures.
    Les placer dans une casserole remplie d`eau froide avec le 1/2 citron.
    Laisser mijoter sur feu doux a demi-couvert pendant 40 mn.
    Pour les fèves vertes, c`est plus simple.
    Les disposer dans une casserole, remplir avec de l`eau chaude a hauteur, et presser le 1/2 citron et laisser mijoter pendant 30 mn a partir de l`ébullition sur feu doux
    Quand les fèves sont cuites, vertes ou séchés, les égoutter, les placer dans une assiette et assaisonner de sel, poivre et cumin.
    Servir avec 1/2 citron.
     
    Bon appétit !

    votre commentaire
  • Harira marocaine aux lentilles

     
     
    Spécialité traditionnelle du Maghreb,
    la harira est une soupe préparée à base de tomate, légumes secs,
    viande et épices.

    Découvrez notre recette facile réalisée avec des lentilles et de l'agneau 
     une bonne idée pour un repas d'hiver savoureux et réconfortant !
     
    Infos pratiques
    • 6
    • 25 min
    • 1 h 40
    • Facile
    • Abordable

    Ingrédients

    • 150 g de lentilles vertes
    • 500 g d'épaule d'agneau en gros cubes
    • 25 cl de coulis de tomates
    • 1 cuil. à soupe de concentré de tomates
    • 2 gros oignons
    • 2 citrons
    • 2 pincées de safran
    • 1 cuil. à café de piment doux en poudre
    • 1 cuil. à café de gingembre en poudre
    • 80 g de farine
    • 4 cuil. à soupe d'huile d'olive
    • 30 g de beurre
    • 1 bouquet de coriandre
    • 1 bouquet de persil plat
    • sel, poivre

    Étapes

    1. Faites cuire les lentilles 25 min dans une grande quantité d'eau.
        Salez et laissez cuire encore 25 min.
        Égouttez-les en réservant l'eau de cuisson.

    2. Préparez le bouillon : pelez et émincez les oignons.
        Mettez-les dans un faitout avec les morceaux d'agneau, le safran,
        le gingembre, le piment et le concentré de tomates.

    3. Versez l'eau de cuisson des lentilles et complétez avec de l'eau pour
         recouvrir le tout.
        Salez légèrement et faites cuire doucement à couvert pendant 40 min.

    4. Mettez alors les lentilles dans le faitout, versez le jus de 1 citron et réservez.

    5. Préparez la liaison de la soupe (appelée tédouira) : dans une casserole,
        faites chauffer le coulis de tomates avec l'huile,
        laissez frémir 5 min en remuant.
       Versez le jus du second citron.
       Ajoutez la tédouira à la soupe.

    6. Dans un bol, délayez au fouet à main la farine dans 30 cl d'eau.
        Versez dans la soupe en mélangeant.
        Portez à ébullition sans cesser de fouetter.
        Laissez ensuite cuire doucement quelques instants pour faire épaissir.
        La consistance de la soupe doit être veloutée mais pas trop épaisse.

    7. Incorporez les herbes ciselées et le beurre. Mélangez et servez.

    Le bon accord vin

    Couleur du vin : rouge
    Appellation : un Languedoc
    Région : Languedoc-Roussillon


    votre commentaire
  • Chorba à l'agneau

    Préparation : 15 minutes 
    Cuisson : 30 minutes 
    Nombre de personne: 4 
    Difficulté: Facile 
    Type de plat: Entrée 

    Ingrédients

    300g d'épaule d'agneau ou gigot
    2 oignons
    2 gousses d'ail
    4 tomates
    2 carottes
    1 courgette
    1 branche de céleri avec les feuilles
    1 boîte 1/2 de pois chiches
    2 c à s de concentré de tomates
    1 c à c de curcuma
    1 c à c de paprika
    1 c à c de gingembre moulu
    1 c à c de ras el hanout
    1 feuille de laurier
    1 piment doux vert
    Huile d'olive
    1 l de bouillon de volailles ou de légumes

    Recette

    Coupez la viande en petits cubes.
    Épluchez l'ail et dégermez-le.
    Épluchez les oignons et émincez-les.
    Coupez les tomates en petits dés (conservez le jus).
    Pelez les carottes, lavez-les et taillez-les en julienne (bâtonnets très fins).
    Lavez et coupez les extrémités de la courgette et détaillez-la en julienne. 
    Faites chauffer une cocotte avec un beau filet d'huile d'olive.
    Faites revenir les cubes de viande.
    Ajoutez les oignons, l'ail, les tomates, les carottes, la courgette,
    la feuille de laurier et laissez revenir le tout.
    Ajoutez le curcuma, le paprika, le gingembre et le concentré de tomates.
    Mélangez et versez le bouillon.
    Salez, portez à ébullition puis baissez le feu, couvrez et laissez mijoter 20 minutes. 
    Ajoutez le céleri branche émincé, les pois chiches et laissez mijoter encore 10 minutes. 
    Rectifiez l'assaisonnement et servez bien chaud parsemé de piment doux ciselé.


    Conseil :
    Cette soupe peut facilement servir de plat unique. 
    Dans ce cas, garnissez-la avec plus de viande, environ 200g. 
    Vous pouvez également ajouter des vermicelles en fin de cuisson. Si vous utilisez du bouillon de volaille, attention, il est déjà salé.


    votre commentaire
  • Savoureuses boulettes

    Savoureuses boulettes

    Ingrédients 4 personnes

    600 g de blanc de volaille
    1 tranche de pain de mie

    1 œuf
    4 c. à soupe de lait
    1 bouquet de coriandre
    1 échalote
    1 c. à café de cumin en poudre
    250 g de fromage blanc
    15 cl de crème épaisse
    1/2 citron vert
    huile d'olive
    sel et poivre

    Préparation

    1. Lavez, séchez et effeuillez la moitié de la coriandre, ciselez-la.
    Pressez le demi-citron vert.
    Dans un bol, mélangez le fromage blanc avec la crème,
    la coriandre ciselée et le jus de citron.

    Salez, poivrez.
    Couvrez et réservez au frais.

    2. Réhydrater le pain de mie dans le lait.
    Coupez la viande en morceaux.
    Pelez et coupez l'échalote en quartiers.
    Effeuillez la moitié de la coriandre.
    Hachez ou mixez l'ensemble avec l’œuf et le cumin.
    Salez et poivrez.

    3. Formez des boulettes avec cette préparation et
    faites-les cuire 10 mn environ dans une poêle huilée,

    en les retournant régulièrement.
    Enfilez-les sur des piques en bois.

    4. Effeuillez et ciselez le reste de la coriandre.
    Servez les boulettes, parsemées de coriandre,
    avec la crème, en entrée ou en plat avec du boulgour, par exemple.

     

     


    votre commentaire
  •  

    cake-olives-jambon

     

    Recette de Cake aux olives au jambon et aux champignons personnes)

    Temps de préparation: 20 minutes
    Temps de cuisson: 45 minutes
    Difficulté: moyen
    Budget: abordable

    1. Coupez le jambon en dés, farinez les olives afin qu’elle ne rendent pas d’eau pendant la cuisson et réservez.
    2. Épluchez les champignons et coupez-les en lamelles, faites-les revenir pendant 10 minutes dans une poêle avec l’huile d’olive.
    3. Préchauffez votre four à 180°C (th.6).
    4. Versez la farine et la levure dans un saladier, puis incorporez les œufs entiers.
    5. Ajoutez-y l’huile de tournesol, le vin, salez et poivrez.
    6. Incorporez les olives, le jambon, les champignons en évitant de verser l’huile de la poêle et mélangez.
    7. Versez la pâte dans le moule et enfournez pendant 45 minutes en surveillant la cuisson, démoulez le cake et dégustez tiède ou froid.

    Ingrédients
    250 g de farine
    1 sachet de levure
    10 cl d’huile de tournesol
    10 cl d’huile d’olive
    10 cl de vin blanc
    3 œufs
    150 g de champignons
    200 g de jambon ou de blanc de dinde
    200 g d’olives vertes dénoyautées
    Sel et poivre du moulin

    Équipement
    Un moule à cake
    Une poêle
    Un saladier


    votre commentaire
  •  Les Beignets

      

     

    Cela faisait quelques jours que l’idée de préparer des petits beignets pour notre goûter me trottait dans la tête.
    Ça faisait tellement longtemps que je n’en avais pas fait … et je peux vous dire que je ne regrette absolument pas !
    Ils étaient si légers et moelleux, que un ou deux beignets n’ont pas suffit à assouvir mon envie ! Bien entendu vous pouvez les fourrer, mais saupoudrer de sucre semoule mélangé à un peu de cannelle, je vous assure que ce petit croustillant sucré a largement suffit à leur gourmandise !!

    Il vous faudra pour une trentaine de beignets :

    350 g de farine
    15 cl de lait légèrement tiédi
    2 œufs
    1 sachet de levure déshydratée ( 7 g )
    25 g de sucre (un peu plus pour moi )
    1 pincée de sel
    le zeste d’un citron râpé ( que je n’ai pas mis )
    25 g de beurre mou
    1 litre d’huile pour friture
    confiture au choix

     

    Faites légèrement tiédir le lait au micro-onde.
    Faites-y fondre votre levure.
    Bien mélanger.

    Dans le bol de votre pétrin muni du crochet, versez la farine, le sucre, le sel, le zeste du citron et les deux œufs .
    Actionnez votre robot sur vitesse 2 et versez en filet votre lait.
    Attendre d’obtenir un mélange assez homogène avant d’ajouter votre beurre ramolli coupé en morceaux.
    Vous devez obtenir une pâte bien lisse, élastique et légèrement collante ( il se peut que vous deviez ajouter un peu de farine, dans ce cas, en ajoutez par petites quantités jusqu’à obtenir une bonne texture de pâte ).
    Couvrez la pâte ainsi obtenue pendant 2 heures à température ambiante.
    A la fin du temps de repos, dégazez votre pâte et avec votre rouleau à pâtisserie, abaissez-la sur une épaisseur entre 0,5 et 1 cm d’épaisseur.
    Découpez des cercles d’environ 5 cm de diamètre avec un emporte-pièce.
    Les disposez au fur et à mesure sur un linge propre légèrement fariné.
    Faites de même avec vos chutes de pâte en les boulant et en les laissant reposer 5 mn pour avant de l’étaler à nouveau et de découpez des cercles.
    Couvrez et laissez reposer 45 mn.
    Au bout de trente minutes.
    Chauffez votre bain d’huile sur un feu moyennement doux.
    Un quart d’heure ( je dirai même vingt minutes ) avant peu paraître long, mais je pense que c’est le temps qu’il faut pour obtenir un bain à une bonne température qui vous permettra d’obtenir de bons beignets bien cuits avec une jolie couleur.
    Si vous faites chauffer votre huile sur un feu fort, les beignets vont vous paraître cuits, mais seront crus à l’intérieur et auront une couleur trop foncée.

    Disposez quelques beignets dans votre huile et faites cuire jusqu’à ce que les deux faces aient une belle couleur dorée.
    Égouttez sur du papier absorbant et lorsqu’ils seront moins chauds, les roulez dans un mélange de sucre-cannelle.

     

     


    votre commentaire
  •  


    Pain Perdu

     

     Couverts : 6 personnes


    Temps :

    Préparation : 20 minutes
    Cuisson : 6 minutes

     

        

    Ingrédients 
    (pour 6 personnes)
     
       6 tranches de pain (rassis)
    30 cl de lait entier
    3 œufs
    60 g de sucre en poudre 
    60 g de beurre
    1 gousse de vanille
    Recette.       
     
    1. Versez le lait dans une casserole avec la gousse de vanille fendue et grattée
    2. Portez à ébullition, puis éteignez, couvrez et laissez infuser pendant 10 minutes
    3. Fouettez les œufs en omelette avec 40 g de sucre
    4. Ôtez la vanille et versez le lait sur les œufs battus
    5. Faites fondre le beurre dans une poêle
    6. Trempez le pain dans la préparation aux œufs et mettez les tranches dans la poêle
    7. Saupoudrez d'un peu de sucre et faites dorer de chaque côté
    8. Dès que le pain est joliment coloré, ajoutez un peu de sucre et servez aussitôt

    votre commentaire
  • Tajine de poulet aux pois chiches


    Le tajine peut se décliner à l’infini, ici c’est une recette de cuisses de poulet accompagnée de pois chiches. Un vrai délice.

    Ingrédients :

    6 cuisses de poulet
    Un peu d’huile d’olive
    2 gousses d’ail
    1 gros oignons coupé en rondelles
    750 ml de bouillon de poulet
    1 cuillère à café de paprika
    1 cuillère à café de ras el hanout
    1 cuillère à café de cannelle
    1 cuillère à café de cumin
    1 cuillère à café de safran
    1/2 cuillère à café de gingembre frais
    1 citron épluché et coupé en morceaux
    3 cuillères à soupe de miel
    Une grosse poignée de raisins secs
    1 boîte de pois chiches

    Préparation :

    Dans un bol, mélangez les différentes épices ainsi que les gousses d’ail préalablement hachées. Ensuite, dans un autre récipient, mélanger le citron et le miel.

    Dans un tajine, faites colorer les cuisses de poulet avec un peu d’huile d’olive.
    Retirez-le ensuite et faites la même chose avec l’oignon.

    Quand les oignons sont dorés, replacez à nouveau le poulet dans le tajine avec le mélange d’épices, le mélange citron et miel et arroser avec le bouillon jusqu’à bien recouvrir les cuisses.

    Ajouter par la suite les raisins et les pois chiches égouttés et rincés, et finissez par saler et poivrer.

    Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter environ 45 minutes.
    Placez le couscous dans les assiettes et recouvrir de votre préparation.


    votre commentaire
  • Soupe aux tomates et lentilles (Harira)

     

    Recette typique de soupe marocaine généralement consommée les soirs de Ramadan.

    Ingrédients :

    450g de viande d’agneau taillée en cube
1 cuillère à café curcuma en poudre
    1,5 cuillère à café de poivre noir moulu
    1 cuillère à café de cannelle en poudre
    1/4 de cuillère à café de gingembre en poudre
    1/4 de cuillère à café de poivre de cayenne moulu
    2 cuillères à soupe de margarine
    180g de céleri haché
    1 oignon haché
    1 oignon rouge haché
    110g de coriandre fraîche ciselée
    820g de tomates en dés 
1,5l d’eau
    170g de lentilles vertes
    425g de pois chiches
    113g de pâtes vermicelle
    2 oeufs battus
    Le jus d’1 citron

    Préparation :

    Placez l’agneau, le curcuma, le poivre noir, la cannelle, le gingembre, le poivre de cayenne, le beurre, le céleri, les oignon, et la coriandre dans une casserole à soupe et chauffé le tout doucement.

    Remuez régulièrement pendant 5 minutes. Versez ensuite les tomates (en mettant de côté le jus) laissez mijoter pendant 15 minutes. Versez ensuite le jus de tomates, l’eau et les lentilles dans la casserole.

    Augmentez la puissance du feu et laissez bouillir le tout. Réduisez ensuite le feu et laissez mijoter à couvert pendant deux heures.

    10 minutes avant de server mettez à feu moyen, ajoutez les poise chiches et les pâtes pendant 10 minutes. Lorsque les pâtes sont cites, ajoutez-y le jus de citron, les oeufs et laissez mijoter pendant 1 minute.

    Bon appétit !


    votre commentaire
  •  La recette de la Mona de Pascua.

     

    La Mona de Pascua est une brioche typique des régions d’Aragon, de la communauté valencienne, de Catalogne et de certaines parties de Murcie, consommée à Pâques et dont la dégustation symbolise la fin du Carême.

    La fabrication et l’apparence des Monas différent selon les régions, ici je ne parlerais que de la Mona de Pascua de Valence. Vous pouvez facilement trouver les recettes des autres variétés sur internet.

     Mise en bouche

    La Mona de Pascua est comme son nom l’indique, traditionnellement dégustée à Pâques. L’on peut en trouver durant le reste de l’année sous une forme proche, mais il s’agit alors de « panquemado ».
    La particularité de celle de Pâques est d’être ornée avec un ou des œufs durs et peints. Ce sont ces œufs durs qui servent pour modeler la forme de la Mona. Cependant, l’on remplace de plus en plus les œufs durs par des œufs en chocolat (voir même un œuf kinder). Eh oui, la tradition se perd, ma bonne dame !
     Majoritairement, les Monas représentent des animaux (tortues, serpents, lézards, singes), mais on peut aussi en trouver sous la forme d’une simple couronne.
    L’on accompagne souvent la Mona de Pascua avec des
    longanizas (longues et fines saucisses sèches), que l’on mange lors d’un pique-nique printanier et pascal.

     Les ingrédients.

     En quantité suffisante pour réaliser 11 Monas de Pascua (80 à 90 grammes), de quoi faire une belle ménagerie.

     Pour la pâte : 

      • 125 g  de beurre ou margarine 
      • 200 ml de lait 
      • 25 g de levure 
      • 85 g de sucre 
      • 1 sachet de sucre vanillé 
      • 2 œufs (120 g) 
      • 550 g de farine 

    Pour la décoration : 

      • Un œuf  pour badigeonner les brioches avant de les enfourner. 
      • Des petites billes multicolores en sucre (anisettes) 
      • Sucre glace (apelmazada) 
      • 11 œufs crus 
      • Colorant alimentaire pour peindre les œufs

    Vous pouvez vous passer du colorant alimentaire si vous voulez mettre des œufs en chocolat à la place. Il suffira de retirer les œufs durs et de mettre à la place vos œufs en chocolat.

    La recette

     On commence par réaliser la pâte :

     1. On met dans un bol, le beurre avec le lait tiède et on mélange bien le tout.
    2. On ajoute la levure, et on mélange encore.
    3. On incorpore le sucre, le sucre vanillé, les 2 œufs et on remélange . On rajoute peu à peu la farine, jusqu’à obtenir une pâte.
    4. Ensuite, on malaxe bien la pâte. On la laisse lever dans un bol recouvert d’un torchon jusqu’à ce qu’elle double de volume. C’est une pâte tendre et donc un peu difficile à manipuler. Il faut compter une bonne heure pour qu’elle lève correctement.

     Pendant ce temps, on enchaine avec les œufs pour la décoration (facultative) :

     5. Votre pâte lève tranquillement, vous pouvez laisser parler votre fibre artistique.  On lave bien les œufs crus, avec délicatesse pour ne pas faire une omelette. Il est préférable de les cuire avant de les peindre, cela évite les accidents. Ensuite, avec un pinceau, on commence à peindre les coquilles avec les colorants liquides à disposition. Vous pouvez mélanger les colorants, peindre les œufs d’une seule couleur, amusez-vous. On laisse sécher.
    6. La pâte doit maintenant être levée. Posez-la sur le plan de travail, préalablement fariné et malaxez-la de nouveau.

     On peut entamer la mise en forme de la ménagerie :

     7. Pour réaliser les animaux: Divisez la pâte en 11 parts égales (entre 80 et 90gr).  Ensuite laissez parler votre imagination pour donner la forme voulue (singe, crocodile, serpent, couronne, tortue, poisson). Petite astuce pratique : versez quelques gouttes d’huile sur le plan de travail pour faciliter la manipulation. N’oubliez pas d’incorporer votre œuf dur.

     

     

     8. Mettez les Monas de Pâques avec l’œuf sur un plateau avec du papier sulfurisé. Couvrez le tout avec un torchon et laissez reposer jusqu’à ce que cela double encore de volume.
    9. Préchauffez le four à 250ºC.
    10. Badigeonnez les Monas avec un jaune d’œuf et saupoudrez le tout avec vos billes multicolores, glacez avec du sucre glace (en ajoutant un peu d’eau).
    11. Réduire la température du four à 180º et enfournez durant 15 à 20 minutes. Mettez le plateau au milieu (cuisson par résistances bas et haut). Les brioches sont prêtes lorsqu’elles sont bien dorées.
    12. Il ne reste plus qu’à sortir les brioches du four et les laisser refroidir. Lorsque la brioche est bien froide, vous pouvez retirer l’œuf dur éventuellement et mettre un œuf en chocolat à la place.
     

    Vous n’avez plus qu’à acheter des longanizas, construire un cerf-volant et vous pourrez profiter en famille de ce week-end de Pâques comme de vrais valenciens.


    2 commentaires
  • La Cargolade
    Soyez les Bien venu(e)s chez nous !

    La cargolade, en catalan cargolada, est un plat typique catalan.
    Il se présente sous la forme d'escargots grillés dans leur coquille, avec sel, poivre, ou saindoux et herbes.
    La recette est fort simple, elle consiste à laisser "baver" les escargots sur une grille,
    pendant la cuisson au feu de bois.
    Quand ceux-ci ne bavent plus, le plat est cuit.
    Il s'agit surtout durant toute la cuisson de remplir les coquilles avec du lard fondu.
    Ce plat se déguste avec de l'aïoli et un vin du pays.
    Traditionnellement, la cargolade se mange debout.


    votre commentaire
  • Gâteaux de Carnaval

    S'il y a un point commun entre tous les carnavals,
    c'est bien la tradition de déguster de délicieux beignets.
    Leurs noms comme leurs recettes varient d'une ville à l'autre.
    Par exemple, en Provence on les nomme Oreillettes,
    au Québec Queues de castor et
    en Italie des Frappes.

    Gateaux de Carnaval

    Les ingrédients pour 4 personnes :
    - 500g de farine
    - 4 œufs
    - 3 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger
    - 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
    - 200g de sucre en poudre
    - 100g de sucre glace
    - 80ml d'eau
    - 1 pincée de sel

    Verser la farine dans un cul de poule et ajouter les œufs entiers.

    Verser l'eau de fleur d'oranger, l'huile d'olive, le sel et l'eau tiède.

    Mélanger les aliments dans le cul de poule et finir de travailler la pâte sur le plan de travail jusqu'à obtenir une pâte homogène que l'on roule en boule.
    Laisser reposer à température ambiante pendant 2h.

    Façonner un boudin avec la pâte et le découper en parts égales.

    Rouler chaque part en petite boule, fleurer le plan de travail (parsemer de farine) et étaler chaque boule sur une épaisseur de 5mm au rouleau à pâtisserie.

    Découper les morceaux en losange ou en triangle à l'aide d'une roulette dentelée.
    Inciser chaque morceau au centre avec la roulette.

    Les déposer sur une plaque farinée.

    Préchauffer la friteuse à 170°C.

    Cuire 3mn environ les morceaux en les retournant une fois.

    Une fois cuite, les mettre dans un cul de poule.

    Saupoudrer de sucre en poudre et de sucre glace.

    Mélanger.


    8 commentaires
  • Samoussas de Crêpes aux Agrumes
    & Sauce chocolat. 

    Préparation: 15 min.
    Cuisson: 10 min.
    Temps total: 1 h 25 (repos inclus)
    Pour: 6 pers.

    Ingrédients Pour les crêpes:
    • 250g de farine
    • 4 œufs
    • 50 cl de lait
    • 1 pincée de sel
    • 2 sachets de sucre vanillé
    • Confiture Oranges Amères Bonne Maman
    • 3 clémentines corses.

    Pour la sauce chocolat:
    • 75 g de chocolat noir
    • 50 ml de lait
    • 50 ml de crème liquide
    • 1 c. à café d'huile neutre.
    Préparation
    Étape 1: La sauce chocolat
    Faites bouillir la crème et le lait puis versez sur le chocolat cassé en petits morceaux, laissez fondre puis mélangez pour obtenir une texture lisse. Ajoutez l'huile, mélangez bien et réservez.
    Étape 2: les crêpes
    Tamisez la farine puis ajoutez-y le sucre vanillé et le sel. Formez un puits dans lequel vous casserez les œufs. Mélangez au fouet puis, tout en fouettant, ajoutez le lait froid petit à petit. Laissez reposer votre pâte 1 heure sous un torchon. Pendant ce temps, prélevez les suprêmes des clémentines: pelez-les à vif puis prélevez la chair en découpant les quartiers entre les membranes blanches. Huilez légèrement une poêle à crêpes (à bord moins hauts que les poêles classiques) à l’aide d’un morceau de papier essuie-tout, puis versez une louche de pâte et laissez cuire à feu doux. Coupez les crêpes en deux, repliez dans la longueur et garnissez d'une belle cuillère de confiture d'oranges amères et d'un suprême de clémentine. Pliez en Samoussas (cf. photos) et servez avec la sauce chocolat.
    Mon conseil:
    Pour savoir quand vos crêpes sont prêtes à être retournées, commencez par décoller les bords, puis quand vous voyez que la crêpe peut se décoller en entier facilement, hop, faites la sauter d’un coup sec ! (vous pouvez bien sûr également utiliser une spatule pour retourner la crêpe). Pour ces crêpes, j'ai tout de suite pensé à un pliage façon Samoussas, comme ça c'est plus facile de les manger du bout des doigts sans en mettre partout (oui parce qu'avec les crêpes roulées, la confiture se retrouve toujours sur mes chaussures... allez savoir pourquoi). Des agrumes comme c'est de saison et puisque les Samoussas "ça se trempent" une petite sauce au chocolat, histoire de rajouter de la gourmandise, et voilà le tour est joué!
    Pour le pliage, vous n'avez qu'à suivre les photos ci-dessous, vous verrez ce n'est pas compliqué. 

     

     


    votre commentaire
  •           Les Canelés de Bordeaux

                         

    Ce sont les religieuses du couvent des Annonciades, situé derrière l’église de Ste Eulalie, qui les fabriquaient. Elles récupéraient sur le port le blé tombé des cales des bateaux ou de sacs éventrés, ainsi que les jaunes d’œufs des chais à vin du Quai des Chartrons, les blancs servant à coller le vin. Bordeaux était le port des îles et du rhum que l’on ne manqua pas de rajouter avec un soupçon de vanille. Évidemment ces petites friandises étaient distribuées aux pauvres ou vendues à leur profit.

    On raconte que l’on en dégustait à la cour de Louis XII, ils étaient particulièrement appréciés par son épouse Ste Jeanne de France, fondatrice de l’ordre. En 1790, les religieuses furent chassées de leur couvent. Plus de Canelats ! Heureusement la recette fut reprise. Les bordelais fabriquaient les Canelés sur les quais, le moule reposant sur de la braise. La tradition se perpétua. Néanmoins la mode du Canelé avait bien été emportée dans la tourmente révolutionnaire, et la petite pâtisserie ne perdura que sur quelques tables bourgeoises bordelaises.

    Ce n’est qu’au début du 20e siècle que la recette est prise en main et améliorée par les professionnels. Et le Canelé retrouve sa place dans les bonnes pâtisseries bordelaises pour devenir un emblème de la ville.

    La recette

    Les ingrédients.

    - 50 cl de lait
    - 50 g de beurre
    - 250 g de sucre en poudre
    - 125 g de farine
    - 2 œufs entiers + 1 jaune d'œuf
    - 1 cuillère à soupe de rhum
    - 1 cuillère à soupe de vanille

    La préparation

    - Dans un saladier, mélangez la farine et le sucre, puis incorporez les œufs, le rhum et la vanille.
    - Mettre dans une casserole le lait et le beurre à bouillir.
    - Délayez dans le saladier le contenu de la casserole.
    - Laissez reposer vôtre pâte quelques heures.
    - Beurrez les moules à Canelés.
    - Remplissez les moules au 2/3 avec la pâte.
    - Faire cuire 50 minutes au four à 240°c, plus si nécessaire pour obtenir une couleur caramélisée. -Enfin, démoulez vos Canelés chauds.

    Accompagnements originaux !

    Le Canelé façon café gourmand


    Pour finir votre repas tout en douceur, remplacer le dessert par un café gourmand...
    Le Canelé y apportera une touche ludique et sophistiquée, de goût et de qualité...
     
    Le Canelé et sa crème anglaise
                          
    Accompagnez agréablement vos Canelés de crème anglaise
    Un assemblage idéal, révélant à la fois la finesse du rhum et la délicatesse de la vanille…
    Pour plus d’originalité, parsemez le tout d’amandes effilées!

    Le Canelé et son coulis de fruits rouges

                                                    

    Pour une touche d’exotisme, optez pour un coulis de fruits rouges.
    Unissez la douceur à l’acidité, vos papilles vont s’éveiller...

    Le Canelé et sa salade de fruits

                                                                                 
     
     

    4 commentaires
  • Moules aux tomates


    Ingrédients :
    2kg de moules,
    1kg de tomates concassées en boîte,
    1 bouquet de coriandre,
    Poivre ou piment rouge,
    2 C.A.S. d'huile d'olive.

     Préparation :
     Dans un faitout, faites cuire la tomate, la coriandre, l’huile d’olive et le piment à feu doux pendant environ 45mn, jusqu’à ce que la sauce soit bien cuite et ait réduit.
    Pendant ce temps, nettoyez les moules en ôtant le byssus et les coquillages qui recouvrent éventuellement la coquille.
    Jetez impitoyablement les moules cassées ou qui restent ouvertes lorsqu’on les tape un coup sec sur l’évier.
    Quand les tomates sont cuites augmentez le feu et ajoutez les moules. Couvrez, laissez environ 5mn. Soulevez pour regarder si toutes les moules sont ouvertes.
    Si ce n’est pas le cas, brassez le faitout et refermez pendant encore quelques minutes.
    Servez chaud avec du pain.
    Jetez les moules qui seraient restées fermées.


    4 commentaires
  •  

    Friture d’éperlans

    Une délicieuse tapas à tester absolument. Elle accompagnera très bien l'apéritif. On trouve des éperlans frais au amrché, mais également en chez les spécialistes du surgelé.

    Ingrédients

    500g d'éperlans, farine, sel, citrons, huile pour friture

    Préparation

    Lavez et séchez les éperlans. Trempez les poissons dans la farine et tapotez-les pour en ôter l’éxcédent.
    Faites cuire à l’huile chaude par petites quantités en les retournant jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
    Epongez les éperlans avec un papier absorbant.
    Salez et servez avec des quartiers de citrons.


    votre commentaire
  •  

    Montecaos

    montecaos

     

    Cette recette de montecaos peut se faire au saindoux, à l'huile, suivant les goûts et les traditions. Personnellement je n'aime pas le saindoux, c'est pourquoi j'utilise de l'huile végétale.
    Ayant vendu des montecaos par internet pendant une période, j'ai une très bonne expérience de leur réalisation, et cette recette est parfaitement rôdée.

     
    Quant à savoir quelle est l'origine de cette recette (voir aussi la polémique sur ce sujet ici ghribia ) bien malin celui qui prétend connaître la vérité, puisqu'elle date vraisemblablement d'au moins 1000 ans, et que personne n'a à ma connaissance déposé de brevet sur la recette. Mantecado ou polvorones, ghribia, montecaos ou montecaos il s'agit de la même recette qu'on la fasse avec du saindoux ou de l'huile.

     
    Je précise qu'à l'époque de l'inquisition, après la "reconquista" les Espagnols "catholicisèrent" les recettes de cuisine arabes et juives (notamment les pâtisseries) en remplaçant systématiquement huile ou smen par du saindoux, de façon à débusquer les "faux chrétiens" qui refusaient d'en manger et les dénoncer à l'inquisition. Une époque ou les méchants intégristes obscurantistes et assassins étaient catholiques, ce qu'on a un peu tendance à oublier de nos jours.
    Le fait qu'une recette contienne du saindoux n'est donc nullement la preuve qu'il s'agit d'une recette espagnole, et on ne peut donc en tirer aucune conclusion sur l'origine de cette recette, quoi qu'en disent les nombreuses personnes qui sont sans doute mieux informées que moi...

     

    Il existe une autre polémique sur le nom de ce gâteau : montecao ou mantecao. La recette espagnole d'origine s'appelle "mantecado", manteca étant le saindoux. La bonne version serait donc mantecao, mais le mot ayant continué à évoluer s'est transformé en certains endroits en "montecao", et c'est par ce terme que je l'ai connu de ma grand-mère. Je continuerai donc à l'appeler comme ça, n'en déplaise à ceux qui se pensent gardiens et dépositaires de la connaissance universelle.

    Je précise également que la levure chimique n'est pas traditionnelle, mais je l'ajoute pour "alléger" un peu le biscuit, qui est trop compact à mon goût sinon. Libre à vous donc de tester les deux formules.

     

    Ingrédients

     

    750g de farine,
    250g de sucre en poudre,
    250g d'huile d'arachide,
    le zeste d'un citron râpé (non traité après récolte),
    1 c.a.c. de levure chimique,
    1 pincée de sel, cannelle

     

    Préparation

     

    Mélangez farine, sucre, sel, levure et zeste de citron râpé.
    Ajoutez l’huile et mélangez jusqu’à obtenir une pâte.
    Formez des boules d’environ 60g, puis placez-les sur une plaque à pâtisserie huilée ou sur du papier sulfurisé.
    Espacez bien les montecaos les uns des autres car la pâte va s’étaler en cuisant. Enfournez à four th 4/5 pendant environ 15mn.
    Les gâteaux ne doivent pas se colorer.
    Dès que des craquelures apparaissent, les gâteaux sont cuits.
    Sortez du four et poudrez de cannelle.
    Laissez refroidir sur l plaque de cuisson et dégustez, par exemple avec le thé ou le café.

     

    Pays : Algérie, Espagne, Maroc, Tunisie 

     


    votre commentaire
  • Bonne Fêtes de Paques
    a tous les Fédaliens

    La Mona 

      

    La Mona

    Cette brioche est la préférée de ma maman, elle apprécie particulièrement son goût fermenté et sa saveur d'agrumes, sans oublier les souvenirs d'enfance et familiaux.

    D'origine Algérienne et particulièrement d'Oran, La Mouna est une recette de la cuisine de pied-noir souvent préparée à la période de Pâques mais aussi pour célébrer l'arrivée du printemps. 
    La Mouna ou Mona étant semblable à la Mona de Pascua espagnole, il est souvent affirmé que cette pâtisserie a été amenée par les Espagnols en Oranie.

    Peu importe la forme qu'on lui donne, en couronne, en briochettes, en escargot... l'essentiel est de la préparer avec du levain et de la parfumer aux agrumes (orange ou citron jaune). On peut aussi y mettre soit du beurre soit de l'huile, il s'agit là de variantes de familles, donc à chacun sa méthode.

     


      

    Ingrédients
    500gde farine
    250 ml de lait
    100 g de sucre
    60 ml d'huile
    2 œufs
    20 g de levure boulangère
    Le zeste d'une orange
    1/2 c/ à café de sel

    Pour la dorure :
    1 jaune d'œuf et du sucre perlé.

    Diluer la levure dans un verre d'eau, ajouter deux cuillères à soupe de farine et une pincée de sucre, puis laisser fermenter une nuit.

    Dans un saladier, mélanger le levain, le lait tiède, l'huile, le sucre, le zeste du citron et les œufs entiers. Battre en un mélange mousseux.

    Incorporer la farine tamisée, le sel et mélanger puis pétrir énergiquement pendant 10 min.

    Couvrir et mettre dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air (jamais à même le soleil !).

    Laisser doubler de volume au moins 2h ou 4h.

    Dégazer la pâte en la pétrissant deux ou trois fois. La diviser en boules de tailles égales puis disposer dans un moule rond. Couvrir et laisser lever à nouveau pendant 1h. 

    Badigeonner de jaune d'œuf dilué dans un peu d'eau, parsemer de sucre perlé ou cristallin, Enfourner 25 min à 160°.

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Les beignets

    Les beignets

    Je pense que beaucoups de monde se rappelle de ça.

    Question :

    Quelles autres noms leurs sont attribués ?

     

     


    votre commentaire
  • Moules à l'escabeche

    Ingrédients :

    500g de moules,
    escabèche : 10cl d'huile d'olive, 5cl de vinaigre, 2 gousses d'ail, thym, romarin, laurier, piment

    Préparation :

    Faire ouvrir les moules dans une casserole, à sec, puis décortiquez-les et égouttez.
    Gardez éventuellement le jus des moules pour une autre préparation.
    Mélangez tous les ingrédients de l'escabèche dans une petite casserole et faire cuire à feu doux 10mn.
    Laissez refroidir.
    Plongez les moules dans ce mélange et laissez mariner au réfrigérateur 24 à 48h avant d'utiliser.
    On les mange telles quelles, ou bien dans des banderillas ou dans les salades.
    Surtout ne jetez pas la sauce escabèche qui reste, mais utilisez-la pour assaisonner vos salades avec les moules.

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Pain perdu

    Pour personnes :
    20 cl de lait
    80 cl de crème liquide
    5 jaunes d’oeufs
    140 g de sucre en poudre
    50 g de sucre roux
    100 g de beurre
    1 pain de mie brioché non tranché
    Préparation : 15 mn      Cuisson : 5 mn       Repos : 0 mn     Temps total : 20 mn

    Préparation

    1 - Dans un saladier, mélanger le lait, la crème et le sucre en poudre. Ajouter les jaunes d’œufs puis mixer au mixeur plongeant. Réserver au réfrigérateur pendant 4 h minimum.

    Préchauffer le four th6/180°c.

    2 - Découper le pain en tranches de 2 à 3 cm d’épaisseur. Couper la croûte.

    3 - Verser le mélange aux œufs dans un plat creux et y déposer les tranches de pain et les laisser s’imbiber pendant 30 mn.

    4 -Faire fondre le beurre dans une poêle à revêtement anti-adhésive, poudrer de sucre roux, laisser très légèrement caraméliser avant d’y faire revenir les tranches de pain sur les deux faces jusqu’à ce qu’elles caramélisent. Répéter l’opération 2 par 2 ou 3 par 3.

    5 - Retirer le pain de la poêle et le déposer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé ou sur un tapis en silicone. Enfourner pour 5/6 mn.

    6 - Servir immédiatement avec des fruits

     


    votre commentaire
  •                      

    Moules à la tomate

    Ingrédients :

    1 kg de moules nettoyées et lavées.

     2 tomates

     100 gr d’olives rouges dénoyautées

     ½ citron confit.

     2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

     ½ citron frais.

    Ingrédients pour la chermoula :

     2 gousses d’ail pilées.

     2 cuillères à soupe de persil.

    ¼ de cuillère à café de sel.

    1 cuillère à soupe de jus de citron.

     1 cuillère à soupe de Cumin.

     1/2 cuillère à soupe de poivre.

    Préparation :

    Préparer une chermoula avec tous les ingrédients, la mélanger avec les moules.

    Verser l’huile dans un tajine ou marmite, y déposer les moules avec la chermoula.

    Mettre sur le feu et faire revenir doucement.

    Peler les tomates, les épépiner et les couper en petits morceaux.

    Les ajouter à la préparation sur le feu.

    Laisser mijoter.

    Ajouter les olives, le citron confit.

    Décorer avec des tranches de citron frais.

     

     

     


    votre commentaire
  •   

    Crème à la vanille et à la cannelle

     

      creme

    Ingrédients

     80g de sucre en poudre

    zeste citron vert 

    2 gousses vanille

     4 cuillères à café maïzena 

    60 cl lait demi-écrémé

     4 pincées cannelle en poudre 

     Recette

    Préparation 0 min | Repos 0 min | Cuisson 0 min

     Fendez la ou les gousse(s) de vanille en deux et ajoutez la pulpe au lait.

     Faîtes bouillir le tout en ajoutant le sucre, la cannelle et le zeste de citron.

     Ajoutez la maïzena délayée dans un peu de lait froid et faîtes épaissir la préparation.

     Faîtes cuire environ une minute puis laissez refroidir quelques minutes avant de verser la crème dans un ramequin.

     

    Réservez au frais.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique