•  

    TOUTES NOS FÉLICITATIONS A NOS AMIS

    Mr et Mme JEREZ Robert

    Papie et Mamie d'un beau petit garçon prénommé Arthur,

    Sincères félicitations aux parents et Grands Parents !!!!

    Gros Bisous à tous !!!!


    1 commentaire
  • Jésus MICO

    Nous souhaitons nos meilleurs vœux de rétablissement à notre
    cher Ami Jésus MICO, mari de Marilou,
    qui a eu un accident cardiaque et se trouve toujours à Montpellier aux soins intensifs.

    Message d'Ilda Romeo sur Facebook


    7 commentaires
  • SIMOMONE :

    Bonsoir j'ai eu au T&l&phone notre amie Josiane MARTINI,

    elle a donné des interviews
    vous pouvez les consulter sur UYOU TUBE
    Gros Bisous à tous Simomone !!!


    votre commentaire
  • Je viens juste d'avoir Josiane MARTINI au téléphone, elle fait de Gros Bisous à tous ceux qui l'a connaissaient, cette jolie Brunette qui habitait à la Falaise, et qui a deux Frères Gaby, et Jean Claude, elle demeure en Savoie. Nous avons discué pendant un bon moment pour évoquer nos souvenirs d'école.

    Gros Gros Bisous à Tous

    Simomone


    votre commentaire
  • Quelqu'un a t'il des nouvelles de Josiane MARTINI qui était à l'école du Port et ensuite au Centre elle a deux Frères  Merci de me répondre.

    GROS GROS BISOUS

    Simone

     


    5 commentaires
  • Bonjour les Amis,
    est ce que quelqu'un aurait des nouvelles de
    Juliette RAMON
    qui habitait vers le Stade de Foot à FEDALA,
    il paraitrait qu'elle serait vers DIEPPE,
    alors à vos carnets nous attendons ces renseignements!!!
    Merci et Bisous à tous !!!

    Simomone


    2 commentaires
  • 18 janvier 2019  

    L'amlou

    L'amlou est une préparation culinaire berbère de la région du Souss que les Chleuhs ont l'habitude de consommer.
    Elle se compose d'huile d'argan, amandes ou cacahuètes.
    C'est un fortifiant qui est servi au petit-déjeuner ou au goûter en pâte à tartiner sur du pain d’orge, de maïs ou de blé (Wikipedia).

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    L'école du Port de Fédala,
    dans les années 58/59.

    Merci à Mikaelle Busson‎


    3 commentaires
  • l'Hermione  à Bordeaux. 

    3er Episode (le départ).
    (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

    Temps magnifique pour cette semaine de visite.
    Ce fut un grand succès pour la première sortie du bateaux .
    Il était prévu 5000 tickets pour le visiter , il s'est vendu 20 000 tickets.

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

     

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

    l'Hermione  à Bordeaux. (le départ).

    Bon Voyage et bon vent . . . . . . . .

     


    votre commentaire
  •  

    l'Hermione  à Bordeaux. 

    1er Episode (l'arrivée).
    (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

    l'Hermione à Bordeaux

    Arrivée dans l'estuaire.

    l'Hermione à Bordeaux

    l'Hermione à Bordeaux

    On réduit la voilure.

    l'Hermione à Bordeaux (L'arrivée)

    l'Hermione à Bordeaux

    Au niveau de la citadelle de Blaye.

    l'Hermione à Bordeaux

    Elle quitte la Gironde et prend la Garonne.
    en bas c'est la Dordogne (bateau de croisière)

    l'Hermione à Bordeaux

    Bordeaux en vue. . . . . . . .

    l'Hermione à Bordeaux

    Passage sous le pont d'Aquitaine  au son des canons.

    l'Hermione à Bordeaux

    l'Hermione à Bordeaux

    Passage sous le pont d'Aquitaine

    l'Hermione à Bordeaux

    l'Hermione à Bordeaux

    Le nouveau pont levant
    "Jacques Chaband Delmas".

    l'Hermione à Bordeaux

    l'Hermione à Bordeaux

    l'Hermione à Bordeaux

    l'Hermione à Bordeaux

    l'Hermione à Bordeaux 1er Episode.

    l'Hermione à Bordeaux 1er Episode.

    l'Hermione à Bordeaux 1er Episode.

    L'Hermione jette l'ancre et ses amarres au ponton d'honneur. 


    2 commentaires
  • l'Hermione  à Bordeaux. 

    2er Episode (la visite).
    (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    Quelle mature ! ! ! ! !

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    Le seul endroit ou on trouve une corde (sur le bâtant de la cloche)

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    Deux technologies, en arriéré plan la barge qui transport des éléments d'Airbus.

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    l'Hermione à Bordeaux (La visite))

    Explication de la charge et du tir au canon par un bénévole.

     


    votre commentaire
  • Visite à ROCHEFORT.
    Radoub Napoléon 1er 

    Page 1
    (Ouvrir l'originale quand on clique sur l'image )

    l'hermione en cale seche

    Entrée de l'arsenal

    l'hermione en cale seche

    Bas relief sur les côtés de la porte de l'arsenal.

    l'hermione en cale - Page 1

    Radoub où stationne le bateaux

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    En bleu le trajet "l'Aller" ,
    en rouge "le Retour".

    l'hermione en cale seche

    Les cordages. 

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

    l'hermione en cale seche

     


    votre commentaire
  • Visite à ROCHEFORT.

    Page 2
    (Ouvrir l'originale quand on clique sur l'image )

    l'hermione en cale - Page 2 

    l'hermione en cale - Page 2

    l'hermione en cale - Page 2

    l'hermione en cale - Page 2

    l'hermione en cale - Page 2

    l'hermione en cale - Page 2

    l'hermione en cale - Page 2

    l'hermione en cale - Page 2

    l'hermione en cale - Page 2

    l'hermione en cale - Page 2

    un radoub


    1 commentaire
  • La Cargolade
    Soyez les Bien venu(e)s chez nous !

    La cargolade, en catalan cargolada, est un plat typique catalan.
    Il se présente sous la forme d'escargots grillés dans leur coquille, avec sel, poivre, ou saindoux et herbes.
    La recette est fort simple, elle consiste à laisser "baver" les escargots sur une grille,
    pendant la cuisson au feu de bois.
    Quand ceux-ci ne bavent plus, le plat est cuit.
    Il s'agit surtout durant toute la cuisson de remplir les coquilles avec du lard fondu.
    Ce plat se déguste avec de l'aïoli et un vin du pays.
    Traditionnellement, la cargolade se mange debout.


    votre commentaire
  • La cascade

    Qui se souvient de la Cascade ??? Il y avait un restaurant
    que l'on appelait ROBERT LA GRENOUILLE !!!!!

    par Simone C


    2 commentaires
  • La CGE en 1948

    Monsieur DARNAULT Francis et son ingénieur Monsieur MUDRY 



    1 commentaire
  • La lamproie 

    De la pêche à l'assiette.

    Agrandir l'image et mettre le son.

     


    5 commentaires
  • Bonne Fêtes de Paques
    a tous les Fédaliens

    La Mona 

      

    La Mona

    Cette brioche est la préférée de ma maman, elle apprécie particulièrement son goût fermenté et sa saveur d'agrumes, sans oublier les souvenirs d'enfance et familiaux.

    D'origine Algérienne et particulièrement d'Oran, La Mouna est une recette de la cuisine de pied-noir souvent préparée à la période de Pâques mais aussi pour célébrer l'arrivée du printemps. 
    La Mouna ou Mona étant semblable à la Mona de Pascua espagnole, il est souvent affirmé que cette pâtisserie a été amenée par les Espagnols en Oranie.

    Peu importe la forme qu'on lui donne, en couronne, en briochettes, en escargot... l'essentiel est de la préparer avec du levain et de la parfumer aux agrumes (orange ou citron jaune). On peut aussi y mettre soit du beurre soit de l'huile, il s'agit là de variantes de familles, donc à chacun sa méthode.

     


      

    Ingrédients
    500gde farine
    250 ml de lait
    100 g de sucre
    60 ml d'huile
    2 œufs
    20 g de levure boulangère
    Le zeste d'une orange
    1/2 c/ à café de sel

    Pour la dorure :
    1 jaune d'œuf et du sucre perlé.

    Diluer la levure dans un verre d'eau, ajouter deux cuillères à soupe de farine et une pincée de sucre, puis laisser fermenter une nuit.

    Dans un saladier, mélanger le levain, le lait tiède, l'huile, le sucre, le zeste du citron et les œufs entiers. Battre en un mélange mousseux.

    Incorporer la farine tamisée, le sel et mélanger puis pétrir énergiquement pendant 10 min.

    Couvrir et mettre dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air (jamais à même le soleil !).

    Laisser doubler de volume au moins 2h ou 4h.

    Dégazer la pâte en la pétrissant deux ou trois fois. La diviser en boules de tailles égales puis disposer dans un moule rond. Couvrir et laisser lever à nouveau pendant 1h. 

    Badigeonner de jaune d'œuf dilué dans un peu d'eau, parsemer de sucre perlé ou cristallin, Enfourner 25 min à 160°.

     

     

     


    votre commentaire
  • Maison des jeunes (avant son incendie)

         

    Photo prise à la maison avant son incendie.

     Vous vous souvenez de la paillotte devant l'entrée du port.

     Au fond : chapeau sur la tête  ARJONA  à coté COLOMBO René.

     1er rang : VITALE Ignace (en costume), BURRANI, ALFANO Albert, SALUZO Armand, MELERO Paco, TORRES Pépé, CARADONA Nono, DELACORTE, KALIFANO (la fille) devant elle CERDAN Joseph.

     2eme rang : TORES Paco, BELLONI Émile, ORTS Gilbert, SANCHES Jean.

     3eme rang : DA SYLVA Hernanie (avec le chapeau), ARREDONDO Michel, WALGER Pierre, RUIZ, KALIFANO Gaëtan.

     Devant : RODRIGUEZ Joseph.


    2 commentaires
  •  

    La partie de Pétanque 


    votre commentaire
  • Qui était Valentin ? Un prêtre romain du IIIe siècle ?

    Les points de vue des historiens divergent quant à l'identité de Valentin.
    En effet, pas moins de sept saints répondent à ce nom et sont fêtés le 14 février.
    Voici trois d'entre eux. La premier Valentin cité dans les martyrologes à la date du 14 février est un prêtre romain du IIIe siècle.
    Il vit sous le règne de Claude II le Gothique, empereur païen qui, pendant son court règne (268-270), est engagé dans de sanglantes campagnes militaires.
    En 268, sous prétexte de ménager les forces des hommes en âge de combattre, il leur interdit le mariage.
    Mais les jeunes gens continuent à recevoir en secret la bénédiction du mariage, grâce au prêtre Valentin. Ce dernier est bientôt démasqué et emprisonné.
    Alors qu'il est en captivité, Valentin fait la connaissance d'Augustine, la fille de son geôlier.
    La légende raconte qu'il redonne la vue à la jeune femme aveugle.
    Dès lors, elle prend soin de lui : reconnaissant, il lui envoie un message avant d'être exécuté, signé "Ton Valentin ".
    C'est de cette épisode que serait issue la coutume de s'envoyer des messages à l'occasion de la Saint-Valentin.
    Mort martyr, décapité à Rome vers 270, il est enterré sur la voie Flaminienne, où lui est par la suite rendu un culte.
    Considéré comme le saint patron des amoureux depuis le XVe siècle, ce personnage est souvent confondu avec l'évêque de Terni, qui connut le même sort.
     

    La Saint-Valentin dans le monde 

    En Europe :
    La plupart des rites et cérémonies associés à la Saint-Valentin ayant disparu, cette fête est aujourd'hui essentiellement commerciale.
    Cette uniformisation n'empêche pas quelques traditions folkloriques de subsister.
    En Allemagne, on commémore le Saint Valentin de Réthie protecteur des épileptiques.
    En Italie, on s'offre des chocolats enrobés dans un message d'amour, appelés les "Baci Perugini".
    En Autriche, les amoureux défilent dans les rues à l'occasion de la Saint Valentin tandis qu'en France, le petit village de Saint-Valentin (Indre) a instauré la fête nationale des Amoureux.
    En Chine :
    La Saint-Valentin "commerciale", fêtée, comme dans le reste du monde le 14 février, est arrivée en Chine dans les années 1980.
    Mais il existe également une fête traditionnelle commémorée le septième jour du septième mois lunaire du calendrier chinois (jour du double sept).
    Selon la légende, une fée aurait un jour épousé un mortel, malgré le désaccord de sa mère.
    Cette dernière l'obligea à regagner le ciel et sépara les amoureux par une rivière infinie, la Voie Lactée.
    Touchées par la sincérité de leur amour, des pies décidèrent de former une fois par an un pont à travers la Voie lactée afin que les deux jeunes gens puissent se rencontrer.
    Au Japon :
    Le jour de la Saint-Valentin, les japonaises offrent des chocolats aux hommes qu'elles aiment.
    Cette pratique s'est étendue au monde professionnel : aujourd'hui, elles doivent également en offrir à tous leurs collègues masculins (on parle d'ailleurs de "Giri Choco" ou chocolats d'obligation).
    Mais le Japon célèbre également la même fête que la Chine, en juillet ou en août, selon le calendrier lunaire.
    La fête des étoiles ou "Tanabata" célèbre la rencontre de Orihime (Véga) et Hikoboshi (Altaïr).
    On suspend alors des bambous décorés de grosses lanternes et de flammes de papier au dessus des rues.

     








    votre commentaire
  • Source de Lalla Zninia

    La source bleue

    La source Bleue, également nommée " source de Lalla Zninia ", figure parmi les curiosités recensées de Tiznit.
    Située au pied des remparts, sur une petite place entourée de maisons bétonnées, elle n'a de bleu que son nom.
    Son intérêt réside davantage dans la légende qui est à l'origine de son nom :
    il y a fort longtemps, une certaine Lalla Zninia (prostituée, dit-on) serait venue à cet endroit même pour implorer Allah de lui pardonner ses fautes.
    Il lui aurait alors signifié son pardon en faisant jaillir cette source.
    La défunte repose aujourd'hui à l'intérieur de la Grande Mosquée de Tiznit.

    La source bleue

    La source bleue

    La source bleue

    La source bleue

    La source bleue

    La source bleue


    votre commentaire
  •  

    LE CORPS ENSEIGNANT DE L'ECOLE POITOU ANNÉES 1951-56.

    On reconnait Monsieur LETELLIER, Monsieur LEMEUR, Madame VESPERINI,
    Monsieur FLEURY Le Directeur, Monsieur MOLLER et Monsieur ROGUET


    votre commentaire
  • LA DEMOLITION DE " NOTRE " MUR MYTHIQUE

    DE NOTRE CHERE ESPLANADE !


    3 commentaires
  • Diaporama offert par Clotilde

     

     


    4 commentaires