•  

    Des photos du Maroc d’antan.
    Certaines sont authentiques et impressionnantes, d’autres sont un peu bizarres…
    Mais elles font toutes échos de l’image du Maroc d’aujourd’hui.

    L’expression «une image vaut mille mots» a été inventée par l’éditeur de journal américain Arthur Brisbane en 1911. C’est une notion simple qui s’applique à de nombreux aspects de nos vies, mais surtout à la photographie historique.

    Parfois, une simple photo peut vous en dire plus sur l’histoire que ne importe quelle histoire vous pourriez lire ou tout document que vous pourriez analyser. Ces photographies tous racontent des histoires sur les Marocains et les villes marocaines d’antan.

    Des monuments historiques et des personnes célèbres jusqu’à la routine quotidienne d’autrefois, ces photos dépeignent le passé d’une manière que nous pouvons faire preuve d’empathie afin de le comprendre vraiment.

    1- La plage de Tanger

    Soit elle valait vraiment le détour soit il trouvait bizarre une femme en maillot sur une plage….

    Texte pour malvoyants

    2- Un couple berbère

    Texte pour malvoyants

    3- Débarquement franco-espagnol à Casablanca en 1907

    Texte pour malvoyants

    4- La danse, sport national des Marocains depuis belle lurette…

    Texte pour malvoyants

    5- Une photo royale

    Feu Sa Majesté le roi Mohammed V avec ses six enfants :

    Feu sa majesté le Roi Hassan II, Lalla Aïcha, Lalla Malika, Moulay Abdellah et Lalla Nezha.

    Texte pour malvoyants

    6- De goumiers marocains en 1943

    Texte pour malvoyants

    7- Immeuble « Nid d’abeille » à Casablanca en 1952

    Texte pour malvoyants

    Plusieurs architectes se sont chargés de l’aménagement de Casablanca.
    Georges Candilis et Shadrach Woods Candilis ont mis en œuvre l’immeuble nid d’abeille, un logement destiné aux populations arabes en adéquation avec les mœurs et les traditions arabes où les gens vivent les uns à coté des autres en respectant l’intimité familiale.
    L’expérience nid d’abeille de l’équipe Candilis sur cette photo sera la plus célèbre.
    Elle servira de modèle à Paris et à Marseille par la suite.

    8- Des femmes de Tétouan en 1955

    Texte pour malvoyants

    9- Jeune mauresque d’Oujda fumant l’Opium

    Texte pour malvoyants

    10- Une jeune femme en Haïk

    Texte pour malvoyants

    11- Quartier Bousbir à Casablanca (on dit pudiquement le quartier Réservé) était un endroit clos très fréquenté dédié à la prostitution

    Texte pour malvoyants

    Durant le protectorat, Casablanca a eu son bordel à ciel ouvert.
    Parquées dans cet immense quartier, les prostituées sont soumises à une surveillance draconienne, toujours disponibles pour satisfaire les clients.
    Les prostituées de Casablanca sont ainsi parquées dans des maisons bâties en vieille médina.
    Les terrains appartiennent à un certain Prosper Ferrieu qui, bien malgré lui, donne son nom au quartier chaud.
    Bien trop visible au milieu des grands rêves urbanistiques du maréchal. Bousbir est déplacé loin des regards, à Derb Soltane qui accueille le nouveau quartier réservé.

    12- L’école coranique en 1940

    Texte pour malvoyants

    13- Des femmes marocaines types

    Texte pour malvoyants

    14- Oum Kaltoum au Maroc

    Texte pour malvoyants

    15- Le stade la Casablancaise en 1960

    Le stade et pavillon de l’Éducation physique ex-Parc Lyautey de Casablanca.
    Il se situait dans l’actuel parc de la Ligue Arabe sur l’ex-avenue d’Amade au centre ville de Casa,
    tout près de l’ancienne place administrative devenue place des Nations Unies avec sa fontaine lumineuse et musicale.

    Texte pour malvoyants

    16- Des femmes en classe de broderie

    Texte pour malvoyants

    17- Une femme sur la bicyclette

    Texte pour malvoyants

    18- Olé Casablanca

    Texte pour malvoyants

    Les arènes de Casablanca se situaient sur le Boulevard d’Anfa et auraient été construites, au départ, en bois, entre 1910 et 1920.
    Elles appartenaient alors à une famille espagnole installée au Maroc depuis le 19e siècle.
    Les arènes ont été détruites au début des années 70 sur l’ordre de Hassan II qui éprouvait du dégoût pour cette discipline qu’il qualifiait de boucherie, selon ses proches.
    Aujourd’hui, seul reste un terrain vague laissé à l’abandon.

    19- Le retour des troupes

    Après d’âpres combats, on s’en retourne couvert de gloire, et en général tout à fait désargenté !
    Ce n’est pas beau, la guerre ? Surtout quand on ne sait pas pourquoi on la fait…

    Texte pour malvoyants

    20- Les émeutes urbaines de 1965 à Casablanca

    Texte pour malvoyants

    Tout d’abord, il faut bien souligner que ce sont des grèves scolaires et non ouvrières et paysannes qui sont à l’origine des émeutes urbaines de 1965.
    En effet, la cause immédiate qui a fait déborder le vase en provoquant le déclenchement des événements était une circulaire du ministère de l’enseignement qui réduisit l’âge limite pour être admis dans le second cycle de l’enseignement secondaire.
    Dans une forte proportion, les élèves se voyaient interdire en cours d’année l’accès au second cycle et ne pouvaient plus poursuivre leurs études que dans l’enseignement technique et professionnel.

    21- La voiture de la sûreté nationale

    Texte pour malvoyants

    22- La première course automobile

    Texte pour malvoyants

    En 1952 la première course automobile eu lieu sur le circuit d’Aïn-Diab.
    Elle avait pour nom les “12 heures de Casablanca”.
    De grands pilotes avaient tout de même fait spécialement le déplacement, Maurice Trintignant, Jean-Louis Rosier - fils de Louis Rosier - et Charles Pozzi étaient du groupe.

    23- L’attentat de 1953

    Texte pour malvoyants

    Le marché central de Casablanca devient célèbre, lorsque le résistant Mohamed Zerktouni commet un attentat contre les colons français le 24 décembre 1953.
    Une bombe a explosé à 11h30 au moment où beaucoup se préparaient aux fêtes de fin d’année.
    Cachée dans un cabas et déposée près d’une boucherie chevaline de l’allée principale, la bombe avait fait 18 morts et 40 blessés d’après les rapports.
    Le propriétaire de la boucherie ainsi que son fils ont été protégés par le comptoir de la boutique, mais beaucoup ont perdu un membre de leur famille, marocain ou européen.

    24- Les Noualas de Casablanca

    Texte pour malvoyants

    Vers la fin des années 40, la ville de Casablanca doit faire face à une importante crise du logement.
    Les populations s’entassent dans des bidonvilles alors que les villas et immeubles font rêver.
    En effet, ils regroupaient un peu plus de 50% des habitants du Maroc.

    25- L’élégance n’a pas d’âge !

    Allez tant qu’on y est… Nostalgie oblige…l’élégance n’a pas d’âge…admirez la démarche des deux dames et leur grâce…
    C’est la rue qui va du Bd Mohamed V à la rue Allal benabdellah à côté de Studio Maradji.

    Texte pour malvoyants

    26- L’arroseur public

    Selon un internaute, il servait à laver les poussières et rafraîchir la rue par canicule. Certainement avant le passage des personnes importantes.

    Texte pour malvoyants

    27- Des ouvriers à Casablanca

    Texte pour malvoyants

    Les jeunes d’aujourd’hui doivent connaitre l’histoire de leurs aïeux qui ont fait de Casablanca qui n’était qu’un petit port et ce sont ces mêmes personnes misérables et pieds nus et tous ceux qui sont venus après qui l’ont bâtie… chapeau

    28- Femmes de la résistance en réunion à Rabat dans les années 50.

    Texte pour malvoyants

    29- Rabat : Manège pour enfants devant la Kasbah des Oudayas

    Texte pour malvoyants

    30- Entrée de la mine des phosphates à khouribga

    Texte pour malvoyants

    31- Années 60....jeunes gens de l’agdal

    Texte pour malvoyants

    32- Les rollings stones 60’s au Maroc

    Texte pour malvoyants

    33- Un défilé à Rabat en 1961

    Texte pour malvoyants

    34- Des joueuses de Basketball à Casablanca en 1960

    Texte pour malvoyants

    35- Une mariée d’antan

    Texte pour malvoyants

    36- Casa Port en 1963.

    Texte pour malvoyants

    37- Invitation au Voyage de Royal Air Maroc en 1967

    Texte pour malvoyants

    38- La piscine municipale de Casablanca 60-70

    Texte pour malvoyants

    39- Célébration du nouvel an en 1977

    Texte pour malvoyants

    40- Miss Tahiti 1982 à Casablanca

    Texte pour malvoyants

    Photo bonus

    Une petite devinette, à votre avis, c’était où?

    Texte pour malvoyants

     


    2 commentaires
  • Devinette: c'est où


    11 commentaires
  •  

    DOYENNE DES FEDALIENS

    Mme QUIRET Adrienne

    Madame QUIRET Adrienne
    Plus connu sous 
    Madame INGENIENT

    Notre amie nous a retrouvée à Estartit avec plein de souvenir

    du temps passé à Fédala.


    3 commentaires
  • École du POITOU.
    C.E.1a : 1953-1954
    Prise à l'école du Centre.

    École du POITOU C.E.1a : 1953-1954


    1er Rang : ,?,?,?,NICANOR,?,?,?,?,Nuria GONZALES,
    2ème Rang : ,?,?,?,?,?,Antoine ALCAZAR,?,Raymond BALTANAS,?,?,?,
    3ème Rang : ,?,?,?,SWARTZ,?,?,?,?,?,?,?,
    4ème Rang : à remplir


    votre commentaire
  • Ecole du Poitou

    Classe CM2  1958-59

    Cliquez sur la photo pour l'agrandir

     Ecole du Poitou CM2 58-59

    Rang 1: Eramente; Morgue ; Mascarenas Germain; Lesage Alain; Mendoza Jean; ?;
    Elbaz Marcel; Mami?; Botillo J-C.

    Rang 2: Mancuso Angélo (Frère de Vivi); Sanchez Georges; ?; Ces Louis-Michel; ?; Delecuse ; Oltra; ?; ?; Rivas Juani.

    Rang 3: Mr St Martin (Instit & Directeur); ?; Mancuso Angélo (Cousin de Vivi); Colonel ;
    Morel Alain; INI Joseph
    ; ?; ?;  Feugier Alain; Charles Régis; Zoli Raymond.

    Rang 4: Spoerry; Bergery; Morgue; Formey Joël; ?; Soroche Bernard


    3 commentaires
  • École du Poitou.
     
    Classe CM2.
    1956 1957. 
     
     

     De gauche à droite et de haut en bas.
    1erRang : 1 - 2 - 3 - Mohammed HAKIKI - 5 - 6 - 7- Gérard SCHWINTE
    2eme Rang : Raymond BALTANAS - Alain VIGUIER - 11- Robert RICO - André DRIEY -
    Maurice SCHWARTZ - Antoine ALCAZAR - Georges RICHARD - 17
    - PÉRÉ 
    3èmeRang : 19 - ROMAN - 21 - HACHE - Jules-Antoine CUTTOLI - 24 .

      De la part de Gérard SCHWINTE.


    5 commentaires
  • École du POITOU.

    Classe de CM 1

    1955 - 1956


    De gauche à droite et de haut en bas. 
    1erRang : Delecluse - Gazeau - Legendarme - Frebaut - L. Driet - Branger - Nogeras - Conan
    2eme Rang : Foucault - Ectori - Orierou - André Driez - Maurice Schwartz -
    Mascarenas - Boutillot - Grillot 
    3èmeRang : Hortz - Lirola - Blanchon - Antoine Alcazar - Para - Gérard Schwinte - Baltanas -
    Georges Richard - Rico Robert - Péré - Alain Viguier
    4èmeRang : Gommest - Martini - Roman - Vincomot.

    De la part de Gérard Schwinte. 


    2 commentaires
  • Ecole du Port

    Ecole Européenne du Port (1923)
    L'école a fermé en 1962-63
    photo de l'école européenne du port de Fédala (Maroc)
     
     

    votre commentaire
  • Ecole Jacques Hersent

    Classe de CE1-CE2  1965 - 1966

    Mlle Henriette Poignand (Mme Bisror) à gauche, sœur Marie-Jean à droite.
    rang 1 : ?, Yves Fernandez, Patrick Rodriguez, ?,?,?, Philippe Fernandez, ?,?,?,?
    rang 2 : ?,?,?,?,?,?, Souad Bennani, Eric Besson,?, Paul Ramos,?,?
    rang 3 : ?,
    Gilbert Ruiz,?,?,?,?,?,?,?,?,?, Guy Gonzalès


    2 commentaires
  • École du POITOU.
    Classe de CM 1

    1956 - 1957

     

    Professeur Mr Bergery
     1er rang  : Lucien DRIEY, Vincent PARA, LESAGE, Jean Yves HACHE ,Sébastien CARDENAS dit "néné" ou "la cave", Manuel NUNEZ.
     2ème rang  :  ? ,? ,? ,? ,? , JC BOUTILLOT ,Alain MOREL ,Germain MASCARENAS  ,Alain CARION ,?
     3ème rang  : Alain MIGNON  ,DUBOIS ,François LOPEZ ,Daniel YVES , André LIROLA, ?, Manuel BATERA ,
      4ème rang  : Manuel DIALINAS ,Georges SANCHEZ , René SPOERRY,?,?, Alain FEUGIER,?,?

     


    4 commentaires
  •  

    Église de Fédala 

    07 janvier 2019

     


    1 commentaire
  •  

    El jadida, sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

    El jadida Sa cité Portugaise,

     

     


    1 commentaire
  •  El Jadida,  sa plage

    12 janvier 2019

     

    Les cigognes dans un camouflage en palmier d'une antenne téléphonique

    sa plage éclairée la nuit...

     

     

     


    votre commentaire
  • El Jadida.

    12 janvier 2019

    Son port,

    El Jadida, son port, sa criée

    El Jadida, son port, sa criée

    El Jadida, son port, sa criée

    El Jadida, son port, sa criée

    El Jadida, son port, sa criée

    El Jadida, son port, sa criée

    Sa criée

     


    votre commentaire
  •  Fédala

    Voici une photo de FEDALA avec l'entrée de la KASBAH,
    la station des Cars CORMY,
    la BOULANGERIE RUEL !!!!!

    Par Simomone


    votre commentaire
  •  

    L'époque du twist

    que de vieux souvenirs ............


    2 commentaires
  • Equipe de 1938 - 1939

     

     RASTOLL Maurice. (en costume)

    1. GRILLET - 2. ? - 3. GARCIA Paco - 4. ALVAREZ - 5.RODRIGUEZ Joacquin

    6. ALBARAN Jeannot - 7.SANCHEZ Michel - 8. RODRIGUEZ Arthur - 10. DA COSTA - 10. DIAZ -

    11. SOLER Raphael     

     Document de PIZANI Claude.


    votre commentaire
  •  

     

    Voilà les Amis ESTARTIT 2017 est terminé,
    quel plaisir nous avons eu de nous retrouver une nouvelle fois,
    nous avons reçu  quelques nouveaux les  Frères POMARES, Mami et sa sympathique épouse, Fernand FERREIRA et sa sympathique épouse, nous avons aussi accueilli les époux FICARA,
    nous avons eu le plaisir de connaître le Fils de Jean et Marithé PASTOR, adorable Jeune homme et sa Charmante épouse,
    nous avons aussi accueilli la sympathique famille à DOVE notre ami à tous, et tout cela dans une ambiance qui nous plait tant et qui nous espérons  qu'elle durera le plus longtemps possible;
    voila 2017 est terminé pensons maintenant à 2018 tous  ensemble dans la paix et la joie!!!
      Merci pour tous ces bons moments que nous passons car vous y participaient tous et espérons que cela continuera le plus longtemps possible  !!!
    Bonne soirée à tous et Gros Gros Bisous !!!

    Simomone


    votre commentaire
  • Bonsoir les amis,
    Nous voici rentrés à la Maison, je vous remercie à tous pour toute la joie et l'allégresse que vous nous témoignez pour ces Rassemblements de Fédaliens,
    comme d'habitude, nous nous retrouvons  avec tous ces souvenirs évoqués durant ces trois jours nous avons eu le plaisir de retrouver les Frères POMARES avec leurs charmantes épouses, la famille Fernand FERREIRA, qui nous manquait tant,
    MAMI et sa charmante épouse, nous avons eu le plaisir d'accueillir  également Nathalie ROMEO, la tout charmante famille de Dove,
    notre ami Riri GILABERT et voilà plus nous avançons et plus de nouveaux Fédaliens se joignent à nous,
    je vous remercie pour vos déguisements qui nous surprennent d'année en année,
    je tiens à remercier Pierre BERNARD, Robert JEREZ, Georges SANCHEZ, Hélène ALBARAN, Clotilde  JUAN,
    Merci à tous d'avoir jouer le jeu jusqu'au bout je fais de Gros Gros Bisous à tous les participants et vous dis à L'AN PROCHAIN !!!
    JE VOUS AIME !!!!

    Simomone


    votre commentaire
  • Image de Clotilde


    Estartit 2017 - Clotilde


    2 commentaires
  •  Mettre le son



    Estartit 2017 - Remise des coupes


    votre commentaire

  • Estartit 2017 - La pétanque


    2 commentaires
  •  

    Estartit 2018

    C'est avec un temps mitigé que nous nous retrouvons à Estartit à l’hôtel "Panorama".Cela ne nous empêche pas de retrouver tous nos ami(e)s.

     Dimanche 10 juin
    Visite de la ville







    Premier apéro

     

     

    Lundi  11 Juin

    Début du concours de boules qui se déroulera sur deux jours.

     

    L'organisateur (Gilabert Henri)

    Les spectateurs (trices)

     Le lendemain finale du concours de boules.

    Remise des coupes. 

     

    A  gauche : Jojo, Gérard , Georges gagnants du concours.

    A droite : Manolo, Lydie,Gilbert , gagnants de la consolante.

     


    1 commentaire
  • Le pionnier du rock Fats Domino est mort.

    Le pianiste et chanteur américain s'est éteint à l'âge de 89 ans à La Nouvelle-Orléans, sa ville natale.
    Son plus grand tube reste "Blueberry Hill


    1 commentaire