• La dérive des continents .


    Mardi 28 Avril 2015 à 21:12
    Azucena

     

    Les spécialistes des sciences de la terre expliquent la naissance de l'Himalaya en s'appuyant sur la théorie de la tectonique des plaques.

    Un continent à la dérive

    Il y a environ 200 millions d’années, le supercontinent Gondwana se morcellait. Il y a environ 100 millions d'années, l’Inde s'en détacha définitivement et se mit à dériver vers le nord-est en direction de l'Asie. L’océan Téthys, qui séparait alors le sous-continent indien (plaque indienne) et le continent asiatique (plaque eurasienne), commença à se rétrécir. Il y a 40 à 50 millions d'années, le sous-continent indien entra en collision avec le continent asiatique.

    La dérive du sous-continent indien

    L'avancée de la plaque indienne

    Trajectoire de la dérive du sous-continent indien vers le continent asiatique (plaque eurasienne) et position actuelle de l'inde, dont la bordure nord s'enfonce sous le continent asiatique.

    La croûte terrestre se soulève

    La pression exercée par le télescopage de ces deux masses continentales engendra un gigantesque soulèvement de la croûte terrestre. En effet, à mesure que l'Inde avançait et s'enfonçait sous l'Asie, la bordure du continent asiatique et le plancher de l'océan Téthys se soulevaient, épaississant ainsi la croûte terrestre.

    Le chevauchement des deux plaques a créé les hauts reliefs de la grande chaîne himalayenne: d'abord les chaînes du Grand Himalaya et du Transhimalaya, puis celle du Moyen Himalaya et, plus « récemment », la chaîne subhimalayenne du Siwalik.

    Soulèvement de l'Himalaya

    Le soulèvement de l'Himalaya

    La plaque indienne s'enfonce sous la bordure de la plaque asiatique, soulevant ainsi la croûte terrestre pour donner naissance à l'Himalaya. Tandis que la plaque indienne continue de s'enfoncer sous le continent asiatique, l'Himalaya continue de s'élever à raison de 5mm annuellement.

    L'une des évidences démontrant cette dérive du sous-continent indien vers le nord et le soulèvement du plancher de l'ancien océan Téthys est particulièrement intéressante. On a retrouvé des fossiles marins végétaux et animaux à une altitude de plus de 3 500 mètres à environ 50 kilomètres au nord de Lhassa au Tibet.

    L'étude de ces fossiles a démontré que ces espèces vivaient dans un environnement relativement doux et humide, il y a environ 105 millions d'années, lorsque le Tibet était situé beaucoup plus proche de l'Équateur. Les conditions climatiques actuelles du Tibet sont beaucoup plus arides et s'expliqueraient principalement par sa dérive de 2 000 kilomètres vers le nord de même que par son soulèvement.

    Selon les estimations des chercheurs, l'avancée de la plaque indienne se poursuivrait toujours à raison de 5 à 7 cm annuellement tandis que l'Himalaya s'élèverait de 5 mm par année.

    Cette avancée provoquera selon toute vraisemblance, l'apparition de nouveaux reliefs au sud de la chaîne du Siwalik, d'où émergeront dans quelques millions d'années, de nouvelles crêtes himalayennes.

    Au risque d'une simplification excessive, voici résumés quelques uns des éléments du processus qui donna lieu à l'émergence de l'Himalaya.

    Une région géologiquement active

    La région himalayenne est donc géologiquement très active. Les tremblements de terre y sont relativement fréquents. Celui de 1934 a causé d'importants dégâts au Népal.

    Des spécialistes prévoient que d'ici 150 ans environ (??), l'Himalaya connaîtra au moins un séisme de très grande intensité.

    Voir aussi... Tectonique des plaques

    Note
    Dans la documentation consultée, les phénomènes expliquant la naissance de l'Himalaya font l'objet, quant à l'essentiel, d'un large consensus chez les scientifiques. En ce qui a trait aux dates, on note cependant des divergences dont l'importance est somme toute relative, puisque c'est en millions d'années que s'établit ici la chronologie des événements.

    Illustration
    U.S. Geological Survey"

    Nous l'avons tous appris, il y a quelques années, mais quand c'est expliqué aussi clairement, c'est plus facile.

    Mais malheureusement, on ne peut que tristement constater que les sciences exactes et les prévisions ne s'accordent pas toujours !! 

    Bonne soirée.

    Annie.

     

             

     

     




    Vous devez être membre pour poster un message.