• Inge Lehmann.


    Mercredi 13 Mai 2015 à 18:10
    Azucena

    En cet épisode d'intenses

    et destructrices activités sismiques,

    l'anniversaire de la naissance d'Inge Lehmann.

    Elle découvrira " la graine de la Terre à 48 ans".

    "En 1936, notamment, en étudiant les données d’un séisme

    survenu en Nouvelle-Zélande en 1929,

    Inge Lehmann prend acte d’un autre curieux phénomène affectant

    les rayons associés aux ondes P qui n'arrivent pas comme prévu

    de part et d’autre des antipodes des foyers des séismes.

    Sa solution du problème, soutenue par des calculs, est brillante.

    Elle montre qu’une région solide à l’intérieur du noyau réfracte les ondes P

    d'une façon qui rend bien compte des observations.

    Quelques années plus tard, tous les ténors de la sismologie de l’époque,

    en particulier Beno Gutenberg et Harold Jeffreys,

    sont convaincus de la justesse de l’idée de Lehmann.

    En 1953, à l’âge de 65 ans, la géophysicienne part à la retraite

    en quittant son poste de directeur du département de sismologie

    de l’Institut royal danois de géodésie, poste qu’elle occupait depuis 1928.

    On aurait pu croire que sa carrière allait s’arrêter là, mais il en fut tout autrement...

    Libre de toute obligation, elle peut se rendre aux États-Unis

    où elle est accueillie à plusieurs reprises au Lamont-Doherty Earth Observatory

    par le grand Maurice Ewing, l’un des plus importants géophysiciens du XXe siècle

    avec Edward Bullard.

    Elle deviendra très active dans l’étude des données sismiques

    qui vont bientôt arriver en masse au cours des années 1960

    grâce au programme Vela Uniform.

    Les militaires avaient en effet besoin de surveiller et de localiser

    d’éventuels essais nucléaires en sous-sol et

    c’est pourquoi un puissant réseau de sismomètres allait être mis en place vers 1965.

    Indirectement, ce projet va contribuer à l’essor de la théorie de la tectonique des plaques.

    Inge Lehmann nous a quittés le 21 février 1993,

    universellement respectée depuis des décennies pour ses contributions

    à la compréhension de la Planète

    et c’est donc un hommage bien mérité que lui fait Google avec son doodle."

     Bonsoir à tous.




    Vous devez être membre pour poster un message.