• Heure d'hiver

    L'heure d'hiver 

    Le changement d'heure approche et bonne nouvelle, en plus de nous faire gagner une heure de sommeil, le passage à l'heure d'hiver en France permet de remettre un peu les pendules à l'heure par rapport au soleil.

     Si beaucoup se préoccupent avant tout de mettre à jour l'heure de leurs montres et autres horloges pour ne pas arriver avec 60 minutes d'avance à leur rendez-vous, le passage à l'heure d'hiver est également l'occasion de se rapprocher un peu plus de l'heure solaire. En effet, peu de gens le savent, mais la France a changé de temporalité et son rapport au soleil il y a plusieurs décennies. A l'origine ? La Seconde Guerre mondiale et plus exactement, l'Occupation allemande. A cette époque, le régime de Vichy a en effet accepté de passer à l'heure germanique, en modifiant son fuseau horaire pour le faire correspondre avec celui de Berlin. Une décision lourde de conséquences qui n'a jamais été modifiée depuis.

    Résultat : cela fait trois quarts de siècle que les Français vivent durant cinq mois de l'année, de fin octobre à fin mars, avec une heure de plus que l'heure universelle GMT (Greenwich mean time). Pire encore, lors du changement d'heure d'été, adopté en 1975, le pays accentue d'une heure supplémentaire ce décalage avec le soleil. Nous vivons donc en heure GMT +2 pendant sept mois de l'année, de fin mars à fin octobre.

     

    Lors du changement d'heure qui intervient à la fin de cette semaine, la France reviendra donc à son heure dite "normale", par opposition à l'heure d'été. Mais le pays conserve encore son décalage d'une heure avec le méridien de Greenwich, hérité de la Seconde Guerre mondiale. Les plus optimistes pourront toutefois se réjouir : cet "oubli" de l'histoire permet de conserver davantage de luminosité en fin de journée durant les longs mois d'automne et d'hiver. L'ensoleillement qui décline de jour en jour durant cette période, attend son minimum lors du solstice d'hiver, autour du 21 décembre. A cet instant, la Terre atteint son inclinaison maximale par rapport au Soleil, les rayons tapent fortement l'hémisphère sud - qui est en été - mais l'hémisphère nord ne profite que de quelques heures de lumières. De manière générale, autour de cette période, le soleil se couche à Paris avant 17 heures !

     

    « Fédalie 2017Patricia Orts »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :